• Bérénice Tarcher

La fourchette, l'instrument du diable?


Fourchette de la Renaissance


Aujourd’hui ustensile indispensable à table ou en cuisine, on peut difficilement imaginer de s’en passer ! Mais savez-vous que cela n’a pas toujours été le cas ?


Remontons l’histoire :

Apparue sous l’Empire Byzantin, elle est d’abord arrivée en Italie vers l’an 1000 grâce au mariage de la princesse byzantine Théodora Doukas avec le Doge de Venise. Elle était alors uniquement utilisée pour consommer les pâtes. Elle tient d’ailleurs son nom de l’italien forcheta qui signifie petite fourche.


La fourchette tombe dans l’oublie pour autant la vaisselle se modernise au fur et à mesure des siècles. La céramique fait place au verre et on utilise un minimum d’ustensile à table. Principalement d’un verre (souvent partagé entre les convives), une tranche de pain rassis (servant d’assiette), un couteau et une cuillère. Le tout disposé sur une planche avec tréteaux recouvert d’une grande nappe servant accessoirement de serviette. Malgré la présence de couverts on mange encore majoritairement avec les doigts.


La fourchette fait son grand retour à la Renaissance et notamment à la cour de Catherine de Médicis. L’Italie à la cote en ce début de 16e siècle, la reine joue un rôle prépondérant dans l’apparition de nouveaux aliments comme l’artichaut ou l’asperge mais également d’ustensiles de cuisine. La fourchette de la Renaissance se présente sous la forme d’une fourche avec 2 longues dents.


Pas si pratique que ça…

Il fallut un peu de temps aux contemporains de l’époque pour adopter cette nouvelle mode, notamment par peur de se blesser. Elle a d’ailleurs été longtemps perçue comme synonyme d’excentricité et de danger, s’attirant même les foudres du Clergé qui y voit « l’instrument du diable » incitant au pêché et à la gourmandise.


L’usage de ce couvert s’est très lentement imposé en France. Ainsi, le Roi Louis XIV préférant manger avec les doigts, chaque convive disposait d’une fourchette mais ne l’utilisait pas … Elle ne sera réellement utilisée en France qu’à partir du Siècle des Lumières (18ème siècle). A cette époque, la salle à manger devient une pièce à part entière, il était donc important de disposer de sa propre vaisselle de manière individuel. On retrouve ainsi sur la table une assiette, un verre, un couteau et une fourchette qui passe alors progressivement de deux à quatre dents.


A la même période, on commence à acheter des ensembles complet de couverts. Ces premiers ensembles étaient élaborés en argent et deviennent des objets de fierté dans les ménages. Avec l'utilisation accrue du processus d’argenture suivi plus tard de l’utilisation de l'acier inoxydable.


Les fourchettes sont ainsi devenues aussi courantes sur les tables que les cuillères et les couteaux.


Retrouvez d'autres anecdotes historiques en visite guidée:

➡️ https://www.berenicetarcher.com/


A bientôt,

Bérénice Tarcher ✨


#chateaudelaloire #regioncentre #oeuvredart #regioncentrevaldeloire #igers_valdeloire #anecdoteshistoriques #chambord #blois #tradition #cuisine #histoire #loiretcher #mon41 #igers_valdeloire #tourainevaldeloire #mafrance #roisdefrance #visiteculturelle #tourismelocal #tourismevert #patrimoinehistorique #bloischambord #chateau #valdeloire #francetourisme #guide #guideconferencier #slowtourisme #private #transmission #culture #patrimoine #histoiredefrance #mediationculturelle

0 commentaire

Posts récents

Voir tout