• Bérénice Tarcher

Le pont Jacques Gabriel - Blois


Bérénice Tarcher - Guide conférencière visite guidée privée Châteaux de la Loire - Blois - Loir-et-cher - tourisme -  Tours


Situé sur l’axe principal de la ville, le pont Jacques Gabriel est le témoin privilégié de la vie blésoise. Mais connaissez-vous son histoire ?

A l’origine

Si l’on remonte dans le passé, on sait que dès l’antiquité les berges de la Loire sont occupées sur les deux rives. Un pont sans doute en bois existait peut-être à cette époque sans que nous ayons plus d’informations.

La première mention d’un pont date de 1089. En effet, un acte atteste la présente d’un pont avec une partie en pierre et en bois. On sait qu’il accueille des constructions comme des moulins et une chapelle consacrée à Saint-Fiacre. Il était fermé à ses extrémités par des portes contrôlant ainsi l’accès à la ville.

A partir du 15e siècle, le pont est modernisé et fortifié. Les portes du pont marquant l’entrée de la ville avait plusieurs fonctions : A la fois de protection, de passage et de matérialisation entre deux mondes opposés (la ville close et les faubourgs), mais elles servaient également d’octroi. Le pont était donc un espace de vie à part entière, on y retrouvait plusieurs habitations et commerces mais les moulins constituaient l’économie principale.

De ce pont, il ne nous reste aujourd’hui que les fondations encore visibles quand la Loire est basse. Il se trouvait ainsi légèrement désaxé du pont actuel.

Le nouveau pont

Le 6 et 7 février 1716, le vieux pont plusieurs fois réparé ne résiste pas à la débâcle (rupture de la couche de glace) de la Loire alors gelée depuis 2 mois. Les 13 arches du pont sont emportées avec toutes les habitations durant cette catastrophe.

La ville alors carrefour de communication fluviale ne pouvait rester sans pont. Le nouvel édifice long de 283m fut reconstruit par Jacques V Gabriel (maréchal des ponts et chaussées), c’est d’ailleurs de son concepteur qu’il tire son nom actuel. Il est légèrement décalé de l’ancien et adopte une forme de dos d’âne avec au centre une pyramide. Il est très vite réputé pour sa solidité mais il ne fut pour n’autant pas épargner par l’histoire…

Les bombardements

Il fut bombardé à plusieurs reprises : En 1793, pour s’opposer au franchissement de la Loire par les chouans (insurgés venus de Bretagne). En 1870, afin de retarder l’invasion des prusses. Et enfin, pendant la Seconde Guerre Mondiale notamment en juin 1940, où il fut dynamité par les habitants pour retarder l’arrivée des allemands et en août 1944 par les allemands pour se protéger pendant leur retraite.

Aujourd’hui

De nos jours, le pont Jacques Gabriel est classé aux monuments historiques et trône fièrement dans la longue perspective s’étirant de l’escalier Denis Papin à Saint-Gervais-La-Forêt.

➡️ https://www.berenicetarcher.com/


A bientôt,

Bérénice Tarcher ✨


#chateaudelaloire #regioncentre #regioncentrevaldeloire #anecdoteshistoriques #chambord #blois #pontdeblois #histoire #loiretcher #mon41 #igers_valdeloire #tourainevaldeloire #mafrance #roisdefrance #visiteculturelle #tourismelocal #tourismevert #jardin #patrimoinehistorique #bloischambord #chateau #valdeloire #francetourisme #guide #guideconferencier #slowtourisme #private #transmission #culture #patrimoine #histoiredefrance #mediationculturelle

0 commentaire

Posts récents

Voir tout