• Bérénice Tarcher

L'hygiène féminine et l'Histoire


Bérénice Tarcher - Guide conférencière visite guidée privée Châteaux de la Loire - Blois - Loir-et-cher - tourisme - Cheverny
PUB de 1950 de la marque Tampax

Retour sur un sujet qui fut pendant des siècles un tabou ! En tant que femme, je me suis toujours demandée de quelle manière les femmes d’avant géraient leur vie intime ?

Il est intéressant d’observer que la compréhension des menstruations va de pair avec la place de la femme dans l’histoire. Dans les époques où la culture patriarcale est très présente, les femmes vivent dans un climat de soumission où les règles sont vues comme un tabou. Avec l’évolution de la société et l’émancipation des femmes, les règles sont peu à peu acceptées et comprises.


Une histoire antique

On peut retrouver plusieurs exemples et mentions à propos des règles. Des médecins comme Hippocrate se penchent notamment sur le sujet. Symboliquement, les règles sont alors un élément de passage de l’état d’enfant à celui de femme. Elles sont considérées comme impures mais naturelles et étant un indicateur de grossesse sont très surveillées. Niveau protection, on utilisait des bandes de textiles introduites à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur du vagin ainsi que des éponges naturelles.


La pression religieuse

Le Moyen-Age est une période de régression dans l’acceptation du corps des femmes. Non seulement les menstruations sont considérées comme impures mais on prête également des pouvoirs maléfiques aux femmes durant cette période ! Pas question alors d’utiliser de protections comme le sujet est très tabou… En fonction de votre classe sociale, soit le sang coulait sur un jupon ou directement sur les jambes si l’on était une paysanne. Les règles sont donc un sujet très tabou où les femmes sont discriminées.


Un lent changement

Il faut attendre très longtemps avant de voir le sujet évoluer. Au XIXe siècle, les femmes ayant leurs règles sont toujours vu comme impures. Une idée circule à propos de leur sang qui serait un poison mortel. Elles sont interdites d’entrer dans certains lieux. Seule petite innovation de l’époque, les sous-vêtements en coton se popularisent.


Début des protections hygiéniques

C’est le XXe siècle qui sonne l’évolution sur l’hygiène féminine. A partir de 1920, la serviette hygiénique lavable ainsi que le tampon en coton sont créés. A partir de 1950, la science commence à comprendre l’importance des règles et les protections évoluent en même temps que les femmes s’émancipent.


De nos jours la vision des règles à beaucoup évoluée… Le faux sang bleu des pubs de protection hygiénique devient peu à peu rouge. On améliore la qualité et surtout le confort des protections. Certains pays vont même jusqu’à rembourser intégralement les protections comme l’Ecosse . En France, les protections hygiéniques sont gratuites pour les étudiantes et de plus en plus de mutuelles proposent des remboursements et aides financières.

Mais n’oublions pas que nous continuons à écrire notre histoire ! Il y a une énorme marge de progression sur la qualité des protections et sur leurs accès.


Quelques chiffres :

- 38 ans --> nombre moyen d’années pendant lesquelles une femme à ses règles

- 2280 --> nombre moyen de jours de règle au cours la vie d’une femme

- 1140 --> nombre moyen de protections utilisées au cours de la vie d’une femme

- Entre 4000 et 23 000 € --> budget moyen dédié aux menstruations


Rappelons également que si en Europe le sujet des règles évolue, ce n’est pas le cas dans d’autres pays du monde. A l’instar du Népal ou de l’Inde, cette période entraine la mort d’un grand nombre de femme obligées de quitter leur foyer le temps de leurs règles...



➡️ https://www.berenicetarcher.com/


A bientôt,

Bérénice Tarcher ✨


#chateaudelaloire #regioncentre #regioncentrevaldeloire #anecdote #histoire #loiretcher #personnalité #igers_valdeloire #tourainevaldeloire #visiteculturelle #tourismelocal #tourismevert #jardin #patrimoinehistorique #bloischambord #chateau #valdeloire #francetourisme #guide #guideconferencier #slowtourisme #private #transmission #culture #patrimoine #histoiredefrance #mediationculturelle

0 commentaire

Posts récents

Voir tout