• Bérénice Tarcher

Les maisons à pans de bois


Bérénice Tarcher - Guide conférencière visite guidée privée Châteaux de la Loire - Blois - Loir-et-cher - tourisme -  Tours


Promenez-vous dans le centre historique de Tours, Orléans, Angers, Le Mans et vous croiserez ces belles maisons à pans de bois, vestiges d'une époque passée.


La maison à pans de bois se développe principalement entre le XIVe et le XVe siècle. A cette époque, la population est en forte augmentation et la nécessité de loger le peuple devient un enjeu important. Le bois est apparaît alors comme la solution!

Plus économique que la pierre, il permet de construire rapidement et d'avoir une structure plus légère.


(Maisons place Plumereau à Tours)


La configuration des maisons

Les maisons à pans possèdent une configuration très similaire les unes des autres. Leurs façades ont pignon sur rue, ce qui est assez pratique à l'époque car le rez-de-chaussée est dévolu au commerce et on y trouve très souvent une boutique. La boutique était constituée d'un ouvroir (genre de comptoir) qui donnait sur la rue, ouvert la journée, et que l'on fermait la nuit avec des volets de bois.


Les étages sont destinés à loger la famille du commerçant.



Les matériaux

La maison repose généralement sur un solin de pierre qui a la fonction d'isoler le bois de l'humidité du sol.

Le bois utilisé est essentiellement du chêne, très solide et résistant. Le remplissage est généralement fait de torchis ( argile, paille, sable, chaux), ce qui donne l'isolation et l'imperméabilité. La brique a aussi été utilisée, recouverte d'une couche de plâtre pour lisser le tout.

L'ardoise est encore présente sur certaines maisons et permettait de préserver d'avantage les façades des intempéries.

Dernier détail les maisons étaient peintes, parfois dans des tons assez vifs. Cette peinture a disparu au cours du temps ou a tout simplement été ôtée plus tard.


L'encorbellement

C'est un système de construction qui permet de porter une charge en surplomb. Autrement dit certaines maisons vont donc avoir un ou plusieurs étages en saillie par rapport au rez-de -chaussée. Ainsi, certaines maisons pouvaient avoir deux ou trois étages en encorbellement.


La construction en encorbellement avait plusieurs avantages :

  • Gagner un peu de place dans les étages.

  • Eviter aux eaux de pluie de s'écouler sur la façade et faire pourrir les fondations de la maison.

  • Ne pas payer d'avantage d'impôts par rapport à la surface au sol utilisée.

Cependant, au fur et à mesure ce système a été interdit peu à peu en France. L'encorbellement favorisait la promiscuité dans les rues. Les rues médiévales, assez étroites, se trouvaient ainsi encore plus réduites, ce qui les assombrissait. D'autre part, ce système posait des problèmes de sécurité lors des incendies, assez courants dans les villes médiévales.


Décors et ouvertures

Les habitants les plus riches choisissent le pan de bois en forme de croix de Saint-André (X) ou des losanges. Il n'est pas rare de retrouver des éléments sculptés comme des personnages rappelant la fonction du quartier ou de la boutique. Un bestiaire fantastique à l'instar des églises gothiques est également présent.


A l'origine, les fenêtres n'ont pas de châssis et de verre (trop cher). Pour garder un peu de chaleur et de lumière on opte pour des carreaux de parchemin huilés (peau d'animal que l'on utilise aussi comme support d'écriture). Les fenêtres des maisons aisées sont quant à elles vitrées.



Une vie de quartier ...

Dans ces quartiers, l'artisanat et le commerce font prospérer les boutiques, mais aussi et surtout les marchés et les halles. Les métiers se regroupent par rues (bouchers, banquiers...). Certaines activités plus polluantes, comme la tannerie et la teinturerie, sont repoussées en périphérie.

Les rues en terre battues ne dépassent pas 5m de large, elles sont très souvent encombrées d'étalages, d'animaux et de marchands ambulants. Le système d'égout n'est pas encore présent et un certain nombre d'immondices s'accumulent.


Les maisons en pans de bois nous permettent ainsi de nous plonger au cœur de la vie au Moyen-Age où le manque de place et la précarité sont très souvent monnaie courante. A bientôt en visite!!

➡️ https://www.berenicetarcher.com/


A bientôt,

Bérénice Tarcher ✨


#chateaudelaloire #regioncentre #oeuvredart #regioncentrevaldeloire #igers_valdeloire #anecdoteshistoriques #chambord #blois #amboise #histoire #loiretcher #mon41 #igers_valdeloire #tourainevaldeloire #mafrance #roisdefrance #visiteculturelle #tourismelocal #tourismevert #patrimoinehistorique #bloischambord #chateau #valdeloire #francetourisme #guide #guideconferencier #slowtourisme #private #transmission #culture #patrimoine #histoiredefrance #mediationculturelle

0 commentaire

Posts récents

Voir tout